Allo Maman… robot ?

8618649
Et si un robot s’installait à votre place au bureau ? Si votre prochain déjeuner à la cantine était avec un robot ? De la science-fiction ? Pas tant que ça. Les robots vont-ils nous voler nos boulots ? C’est le thème de « L’Angle éco ».
A revoir sur le site France TV info
Présenté par François Lenglet (durée 01h11).

Fête de la science 2016

Cette année la Fête de la Science aura lieu du 14 au 16 octobre 2016 au Quartz.
Le Comité d’organisation (Océanopolis) rappelle que 2016 est l’année internationale des légumineuses.

Voici les horaires de la Fête :
– Vendredi 14/10 de 9h à 17h : journée dédiée aux groupes scolaires,
– Samedi 15/10 et 16/10 de 10h à 18h : journées dédiées au grand public.

Pet sounds a 50 ans

The Beach Boys rééditent « Pet sounds » pour le cinquantième anniversaire de sa sortie. Une réédition de luxe avec des enregistrements inédits sortira le 10 juin, et Brian Wilson, tête pensante du groupe, interprètera l’album en entier dans une tournée mondiale.

7782529560_pet-sounds-11e-album-des-beach-boys-est-sorti-en-1966

Joyeux anniversaire!

Certains anniversaires se doivent d’être fêtés en grande pompe. Cela sera le cas pour les 50 bougies dePet Sounds, album culte des Beach Boys sorti en 1966. Le groupe californien prévoie une réédition avec des enregistrements stéréo et mono, des images des sessions studio en haute résolution, des parties instrumentales, des extraits de sessions de jam, des mix alternatifs, des chansons inédites enregistrées en live, et plus encore. Cette réédition sera disponible en format CD, vinyle et Blu-ray à partir du 10 juin.

Brian Wilson, membre fondateur et principal compositeur des Beach Boys, va par ailleurs mener une tournée mondiale où il chantera Pet Sounds en entier. Il ne passera pas par la France, mais par le Royaume-Uni et l’Espagne, pour ses fans européens les plus chevronnés.

« Pet sounds », l’album de référence des Beach Boys

Formé des frères Brian, Carl et Dennis Wilson, de leur cousin Mike Love et de Al Jardine, The Beach Boys a été l’un des groupes les plus influents des années 60 et 70, et l’un des premiers à s’inscrire dans la mouvance de la musique pop.

À la base vu comme les représentants d’une surf pop légère et insouciante, The Beach Boys ont pris un virage à 180 degrés avec Pet Sounds, leur 11e disque. Entièrement imaginé par Brian Wilson, cet album est une mine d’explorations musicales, avec des cordes, des chœurs angéliques, des harmonies, des envolées orchestrales et même, des cris d’animaux.

Le film Love & Mercy, sorti en 2015, s’intéresse notamment à l’enregistrement chaotique de Pet Sounds, et la crise de confiance qu’il a créé au sein du groupe, à la suite de son échec commercial. Au fur et à mesure des années, il est pourtant devenu le disque emblématique des Beach Boys, notamment via les titres Wouln’t It Be Nice et God Only Knows.

 

Les Rêveries d’un gourmet solitaire

couv_275673

Toujours en quête d’expériences culinaires aussi simples qu’essentielles, le gourmet solitaire laisse ses pas – et son appétit, le mener aux restaurants qui pourraient nourrir son corps et, plus que jamais, son esprit. Il peut chercher des valeurs sûres, mais ne s’interdit pas de se surprendre. La cuisine japonaise est son terrain de jeux de prédilection, mais il sait se faire gourmet sans frontières, notamment lorsqu’il est de passage en France.

Guillaume Teyssier : rencontre du 3ème type

guillaume-teyssier-rencontre-du-3eme-type-entre-punk-psyche-et-michel-bergerm339531

Révélé il y a dix ans sous le nom de My Sister Klaus, Guillaume Teyssier célèbre la Ville lumière dans “Paris Vortex”. Un beau disque lunaire  pour danser, aimer et pleurer dans les sillons du Velvet Underground, Suicide et… Michel Berger.

La partie sombre du personnage

Comme surgi d’une autre planète, un drôle d’oiseau de nuit volait dans les plumes du rock français. Basse psychobilly, guitares droguées, saxo free… Guillaume Teyssier, alias My Sister Klaus, psalmodiait Château Rouge, un hymne alien hérité de Suicide, du Velvet Underground et de Taxi Girl. Dans le clip, le dandy post-punk déambulait rue Myrha, la clope au bec, sur fond de prose urbaine.

Michel Berger à l’épure

Sur le très psychédélique 2048 (Détour vers le futur), le songwriter imaginera son Paris dans trente ans, tel un Etienne Daho cosmique. Ailleurs (Give It Up), cet admirateur de Tim Maia (« une espèce de Gainsbourg brésilien qui a dit que le Brésil était le seul pays où les putes avaient des orgasmes, les dealers étaient acros à leur dope et les habitants des favelas votaient à droite ») se convertit encore à la soul tropicale entre deux refrains berbères et nous met du blues à l’âme (Mystic River), avant de trouver l’amour sous la boule à facettes d’un club fallacieux (Vortex Disco).

5 mètres 80 from Nicolas Deveaux on Vimeo.

Interstellar : le film satellite de Christopher Nolan

interstellar-large2
Anne Hathaway et Matthew McConaughey dans Interstellar de Christopher Nolan.

Sur la Terre, les humains vivent un crise alimentaire sans précédent. L’organisation mondiale envoie des humains chercher une planète à coloniser pour assurer la survie de l’espèce humaine.

Un produit scientifique

Interstellar est un film de science-fiction où la physique tient une place d’importance. C’est une belle extrapolation de différentes théories et spéculations scientifiques sur la nature de l’espace, du temps et de la gravité. Kip Thorne a été consultant sur le projet. Kip Thorne est un physicien théoricien américain connu pour être non seulement un grand vulgarisateur de la relativité générale mais aussi pour ses recherches. Il est par exemple un grand défenseur de la possibilité d’existence des fameux « trous de vers » (wormholes) imaginés par Einstein et bien connus des amateurs de science-fiction.

L’envers du décor

Pas facile de représenter l’envers d’une bibliothèque dans un espace à quatre (voire cinq) dimensions… Plutôt que d’utiliser uniquement des images de synthèse, Christopher Nolan a opté pour la construction d’un gigantesque décor, ce qui donne une indéniable « consistance » à l’ensemble. Le résultat est très intéressant, et bien entendu très déroutant.

Voir les livres sur Interstellar

Cet été-là : un roman intimiste de Sarah Ockler

1540-1

En quête d’aventure

D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour tomber amoureuse. Et si elles rencontrent au moins un garçon par jour, Anna a toutes les chances d’en trouver un qui lui plaise. En théorie … Dans la réalité, Anna n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini.

En résumé

Anna se prépare a passer les premières vacances de sa vie, loin de ses parents, à l’autre bout du pays. En compagnie de Frankie, sa meilleure amie et des parents de cette dernière, elle s’apprête à s’envoler pour le soleil de la Californie. Frankie envisage déjà de draguer tous les garçons qu’elles pourraient croiser et espère qu’Anna en profitera pour passer le cap de sa première fois. Mais derrière l’euphorie des vacances, une ombre plane : la mort de Matt, le frère de Frankie, l’été précedent. Un été pendant lequel Anna et lui ont entretenus une relation secrète.

A mon avis

En voyant la couverture et le résumé, on s’attend tout de suite à une lecture légère, parfaite pour l’été. Mais ne vous fiez pas forcément aux apparences, car derrière son côté estivale, un sujet plus sensible est abordé avec justesse : le deuil.

Sur Amazon : Cet été-là

Parole aux Booktubeurs